• Diminuer la taille des caractères
  • Augmenter la taille des caractères
  • Imprimer
  • Obtenir la version pdf de la page
  • Plan du site
  • Accueil
  • Contact

Tronçon 13 d'Argentière au col de Balme

Adobe Reader Cliquez ici pour télécharger la fiche relative à ce tronçon


Des glaciers qui reculent


Les glaciers alpins ont toujours connu des phases d’avancée et de retrait plus ou moins marquées. Après une période de recul au Moyen Age, les Alpes connaissent un refroidissement important entre 1550 et 1850, période appelée « Petit Age Glaciaire ». Devant la poussée des glaces qui envahissent leurs terres cultivées et leurs forêts, et les chutes de sérac qui menacent d’anéantir leurs villages, les Chamoniards n’ont d’autres moyens que la bénédiction pour exorciser et stopper les ravages.
Néanmoins depuis le milieu du 19ème siècle, les langues glacières ont largement reculé : le glacier d’Argentière et la mer de glace ont tout deux reculé de 1 Km, perdant environ 30 % de leur épaisseur ! Ces glaciers laissent derrières eux des cordons de moraines qui marquent les limites de leurs avancées successives et des roches polies par la glace particulièrement bien visibles en aval du glacier du Tour.

Avec l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, les scientifiques prévoient une aggravation du recul des glaciers pour les prochaines décennies. Lors de la canicule de 2003, les glaciers alpins ont perdu 5 à 10 % de leur volume ! Une augmentation de 3° des températures estivales d’ici la fin du siècle pourrait provoquer la perte de 80 % des surfaces englacées dans nos montagnes.

La montée au col de Balme sera également l’occasion de découvrir un des ouvrages les plus spectaculaires réalisés sur l’Arve ces dernières années : il s’agit du détournement de la rivière par un tunnel de dérivation. Cet aménagement a été réalisé pour contrer le sapement d’un gigantesque glissement de terrain qui déstabilisait le flanc de la montagne des Posettes, menaçant le village du Tour et chargeant l’Arve de particules en suspension dommageable pour la vie piscicole.

Caractéristiques du tronçon :

7,2 km, difficulté importante (piste de montagne entre Le Tour et le Col de Balme), pas de balisage spécifique.

Itinéraire :

Depuis Argentière centre, longer la route du col des Montets. Prendre à droite vers le village du Tour en rive droite puis en rive gauche de l'Arve. Franchir le torrent du glacier du Tour. Au village, remonter la piste menant au col de Balme.

Avertissement :

Le chemin rustique pour atteindre le Tour peut être boueux.



Retour haut de page
  • Découvrir l'Arve
  • Espace documentaire
  • Accès Webcam